L’histoire de l’Anse Mamin

AnseChastanet-AnseMamin-17

Histoire de Anse Mamin

Une partie des 250 hectares du site de l’Anse Chastanet est une ancienne plantation coloniale française, située dans la vallée d’Anse Mamin, au nord de la plage principale de l’hôtel. Les clients peuvent ensuite soit prendre le taxi d’eau de l’hôtel, soit rentrer par une promenade le long de la côte vers Anse Mamin. L’historique d’Anse Mamin est très coloré du fait que c’était l’un des premiers sites ruraux de l’île. Le premier propriétaire était un français, le baron Antoine Marie Y’Volley et sa femme Henrietta.

AnseChastanet-AnseMamin-25L’Anse Mamin d’origine comptait 290 hectares et était pour la plus grande partie une plantation de canne à sucre. Les ruines de la maison et le moulin à sucre comportant les restes d’une énorme roue hydraulique, le système d’eau avec son viaduc et le réservoir d’eau de 7,5 millions de litres sont toujours visibles sur la propriété. Apparemment, certains des esclaves ont fui Anse Mamin pour créer la cité de Bouton dans le nord-est de la plantation. Cette cité a été conservée. Bouton est finalement devenu le premier village “libre” de Sainte-Lucie, où certains esclaves qui avaient été libérés légalement se sont réunis avec leurs frères pour acheter leurs vivres à la propriété voisine Anse Mamin.

Il existe des dossiers relatifs à une hypothèque sur la propriété Anse Mamin, signée en 1834, sans doute pour faire revivre la propriété après l’ouragan de 1831. Il est probable que ce plan ait échoué par la suite en raison du manque d’activité et de production, jusqu’en 1859, lorsque la propriété a été vendue à un membre de la famille DuBoulay, une famille étant actuellement toujours propriétaire d’un grand site dans la ville de Soufrière. Le site d’Anse Mamin a ensuite changé plusieurs fois de propriétaire, avant d’avoir été acquis en 1984 par son propriétaire actuel, le complexe hôtelier d’Anse Chastanet.

Quoi de neuf ?

En plus des nouvelles pistes cyclables que nous avons tracées à travers la jungle d’Anse Mamin, nous avons maintenant libéré tous les chemins de randonnée pédestre afin qu’ils soient accessibles en permanence. Ce changement permet à nos clients d’avoir un meilleur accès à pied pour explorer les ruines historiques de la plantation d’Anse Mamin, d’y découvrir le réservoir d’eau du 18ème siècle et pour y observer les oiseaux.